Pierre & Gilles, la fabrique des idoles. Philharmonie de Paris. Janvier 2020.

Ecoutez voir.

Des paillettes plein les yeux et du miel entre les oreilles. De Mick Jagger à Etienne Daho, de Kylie Minogue à Clara Luciani, de Iggy Pop à Gainsbourg ou Françoise Hardy, de M à Marilyn Manson ou Madonna… Ils sont tous là. Visages lisses, sans âge ni émotion. Immortels et magnifiés. Transformés en saints, en dieux ou en diables, sur fond de paradis ou d’enfer, entourés d’un entremêlement de symboles. Cœurs rouges, larmes de sang, auréoles, serpents, lys, roses ou éclairs. Idoles passées à la postérité. Les murs sont pailletés, couleur or pour les années 1980, bleu pour célébrer les chanteurs, et rouge pour l’amour et le désir. Un casque sur les oreilles, la déambulation se fait en rythme. Les musiques claquent autant que les images. La notte, la notte… Chic, pop, éclectique… Chacun croisera son idole préférée. Irrésistible.

Mettez des paillettes dans votre vie avec La fabrique des idoles, jusqu’au 23 février 2020 à la Philharmonie de Paris.

La photographie française existe, je l’ai rencontrée. Maison Européenne de la Photographie. Mars 2018.

Hommage.

Plus de trente ans de photographie française. Quarante huit photographes réunis. Des des images fortes, éblouissantes. Une richesse évidente. La réponse de Jean-Luc Monterosso à cette impensable affirmation faite dans les années 1980 par ceux qui « faisaient l’art » aux Etats-Unis et qui prétendaient que la photographie française n’existait pas résonne sur tous les étages de la Maison de la Photo. Une véritable revanche artistique. Une preuve irréfutable. Les reportages de Depardon, l’esthétique choc d’Orlan, les façades d’immeubles de Stéphane Couturier, la poésie de Sarah Moon, l’esthétique kitsch de Pierre & Gilles, l’avant-garde de Bettina Rheims, les voyages de Sebastiao Salgado… L’histoire est racontée dans chaque salle de la MEP, une histoire dont on sait qu’elle est loin d’avoir dit son dernier mot. Merci Monsieur Monterosso pour cette démonstration.

La photographie française est à la MEP jusqu’au 20 mai 2018.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑